COMMUNIQUE DE PRESSE

Fin de la résidence artistique de David Grimal et des Dissonances à l’Opéra de Dijon

Depuis 2008, nous avons bâti avec l’Opéra de Dijon et le soutien de la ville de Dijon un projet d’excellence artistique protéiforme : du concert en solo en passant par la musique de chambre avec des artistes internationaux, au grand répertoire symphonique, avec également des concerts pédagogiques et de nombreux concerts et ateliers de découverte pour les plus jeunes ainsi que des créations d’œuvres commandées à de nombreux compositeurs. Au cours de cette période, j’ai construit une relation forte avec un public nombreux et fidèle avec lequel j’ai pu partager une aventure musicale et humaine hors norme. 

C’est avec beaucoup de beaux souvenirs que je quitte le public dijonnais, en regrettant de ne pas avoir eu l’occasion d’un dernier au revoir en raison de l’annulation inattendue de mon dernier concert de la saison avec les sonates et partitas de Jean-Sébastien Bach que j’aurais dû donner aujourd’hui le 26 juin.

L’Opéra de Dijon met fin à cette extraordinaire association qui a duré 12 ans. Vécue dans une période de crise sanitaire qui a beaucoup fragilisé les ensembles indépendants, l’interruption brutale de cette résidence déstabilise encore davantage le projet des Dissonances. Il nous faut désormais nous réinventer et retrouver la fertilité de nouveaux ancrages territoriaux.

Les Dissonances et moi-même espérons retrouver notre public dijonnais en des jours meilleurs très bientôt ! En attendant, le prochain rendez-vous bourguignon aura lieu lors du Festival International de Musique de Besançon Franche-Comté le 22 septembre prochain.

Aujourd’hui, plus que jamais, mon ambition ainsi que celle des Dissonances et des artistes associés au projet reste le partage de la musique avec le plus grand nombre avec toujours une approche humaniste et exigeante de notre art si nécessaire.

David Grimal,
Directeur artistique de l’ensemble Les Dissonances