Lumières d’Europe

Lumières d’Europe est un festival de musique de chambre basé sur la philosophie « Jouer et apprendre ensemble ». Le thème de cette première édition sera : Le romantisme allemand de Schubert à Schoenberg.

Plus d’informations sur : https://lumieresdeurope.eu/

Avant-propos

En 1945, Romain Gary publie Éducation Européenne, premier roman d’une longue série témoignant d’un amour éperdu pour une Europe qui sans cesse se perd. Cette Europe, c’est celle des Lumières, celle des valeurs universelles de liberté, d’égalité, de confiance en l’intelligence, c’est cette fraternité rugueuse, celle des soldats dans les tranchées, celle des artistes et penseurs, celle de nos plus belles réalisations d’hommes et de femmes cherchant à construire l’utopie d’un continent apaisé et uni, libre.

Construire l’avenir des jeunes musiciennes et musiciens, leur permettre de devenir des artistes accomplis, curieux des questions de leur temps, riches de leurs histoires multiples, généreux : voilà le but de cette nouvelle académie européenne. Exigeante, elle s’adresse aux meilleurs musiciens de la jeune géné- ration, et propose une formation totalement nouvelle et originale.

Son originalité : proposer aux musiciens et aux professeurs une formation au centre de laquelle l’échange est la règle, où la connaissance ne se transmet pas seulement de manière verticale, mais s’acquiert par le partage, la rigueur, le dialogue entre les disciplines et les approches musicales.

Ce projet répond à une nécessité impérieuse que notre présent périlleux impose : inventer d’autres modes de transmissions, ré- concilier plusieurs générations de musiciens et différentes esthétiques, dans une vision qui ne cesse d’interroger les traditions interprétatives pour les faire dialoguer dans leur singularité.

Nous avons la conviction qu’un musicien doit être riche de l’ensemble de ces héritages et de ces contradictions, riche des approches multiples, des échanges qu’il doit avoir eu tout au long de sa vie, restant curieux et insatiable, pour être un musicien véritablement accompli et faire rayonner son art au profit de tous.

Le moment particulier que la jeunesse musicale européenne traverse aujourd’hui avec cette pandémie, la situation désespérée dans laquelle ces jeunes musiciens vont se retrouver en sortie de crise, appelle une réponse forte, essentielle, courageuse, innovante et rapide. Une réponse qui transforme ces moments dramatiques et pleins de périls en une opportunité d’épanouissement et de développement, et impulse la création d’un nouvel avenir.

L’humanisme et l’excellence de ce projet sont incarnés par le Président de Lumières d’Europe, Serge Haroche, Prix Nobel de Physique, démontrant ainsi l’exigence, la générosité et la transversalité qui sont les caractéristiques de l’ambition que nous défendons avec conviction.

David Grimal,
Violoniste et fondateur des Dissonances

Excellence et transmission

Des musiciens de renommée internationale animeront des masterclasses auprès de 15 étudiants sélectionnés en Europe sur au- dition. Ce nombre d’étudiants limité garantit une qualité optimale des conditions de l’enseignement d’une part, mais aussi d’échanges entre jeunes musiciens et professeurs.

Professeurs et jeunes artistes aborderont le grand répertoire de la musique de chambre durant trois sessions d’une dizaine de jours sur un cycle de deux ans dans un esprit de partage et d’ouverture. L’enseignement sera décloisonné entre les disciplines. Il permettra un échange à un niveau artistique au-delà des problématiques instrumentales.

Dans l’esprit de l’Europe des Lumières

L’Académie Lumières d’Europe propose une approche éducative transversale approfondissant de nombreux sujets : littérature, Histoire de la pensée, philosophie et sciences. La formation d’un musicien se nourrit de rencontres, lectures, réflexions, qui dépassent évidemment le cadre strict de sa discipline. Ces ouvertures, multiples, éclairent sa pratique, l’enrichissent et la questionnent.

Des conférences et échanges seront organisés avec des universitaires, chercheurs et artistes en partenariat avec le Collège de France et l’Institut de France. Ils seront accessibles en ligne également au grand public. Afin d’ouvrir chacun à la création contemporaine, un compositeur sera en résidence durant chaque session.

Partage et intégration professionnelle

Professeurs et étudiants joueront ensemble lors de concerts à la fin de chaque session : au Petit Palais, au Festival George Enescu. Les lauréats seront invités à se produire au sein de l’orchestre Les Dissonances.

Inclusion et sensibilisation

L’accès aux masterclasses, aux répétitions, ainsi qu’à certains concerts de l’académie et aux conférences sera offert à des classes de primaires, de collèges, de lycées dans le cadre d’une sensibilisation à la musique.
Un accompagnement en amont proposé par des musiciens des Dissonances facilitera la rencontre avec les jeunes issus de publics souvent éloignés de la culture.

Pas d'événement actuellement programmé.